PONT D'IENA

PONT D'IENA

C'est à Napoléon 1er que revient l'initiative de construire un pont situé dans la perspective de l'Ecole Militaire. Ce pont devait s'appeler "Pont du champs de Mars" ou "Pont de l'Ecole Militaire", mais l'Empereur, après la bataille d'Iéna qu'il remporte le 14 Octobre 1806, décide qu'il porterait le nom de cette victoire, par un décret daté de Varsovie en 1807. Fait extraordinaire pour l'époque, les coûts de construction sont entièrement pris en charge par l'Etat.

L'ouvrage, qui présente 5 arches de 28 mètres d'ouverture en arc de cercle et 4 piles intermédiaires  n'avance pas très vite puisque commencé en 1808, il n'est achevé qu'en 1814. Ses tympans sont décorés d'aigles impériaux dessinées par François-Frédéric Lemot et sculptés par Jean-François Mouret. A chaque extrémité du pont, sont mises en place, en 1853, 4 sculptures représentant rive droite, un guerrier gaulois par Antoine Préault et un guerrier romain par Louis Daumas; rive gauche un guerrier arabe par Jean-Jacques Feuchére et un guerrier grec par François Devault.

Dans la deuxième moitié du XIXéme siécle se fait progressivement sentir le manque de capacité de l'ouvrage dont la largeur n'excéde pas 19 mètres, trottoirs compris. Avec l'accroissement de trafic lié à l'extension des quartiers du trocadéro, d'Auteuil et Passy, la nécessité d'élargir l'ouvrage de façon durable s'impose de plus en plus.

Ce n'est qu'en 1937, avec la perspective de l'Exposition Universelle qui doit avoir lieu cette année là, que les pouvoirs publics décident enfin de mettre à exécution ce projet d'autant plus nécessaire que le pont présente un éétat certain de détérioration. L'élargissement, qui est ramené à 35 mètres, se traduit par la construction de 2 éléments de pont en béton placé à 8 métres en amont et en aval du pont existant, reliés à la stucture existante par une poutraison métallique.

Des parements de pierre recouvrent le béton des nouveaux tympans sur lequel ont été replacés les aigles de Barye. Les statues quant à elles, sont reposées suivant les nouveaux alignements. Tel qu'il est actuellement, l'ouvrage est inscrit à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

 

Pont d'Iéna (vue début années 1900)

 Pont d'Iéna ( détail travaux elargissement)

Pont d'Iéna ( vue aujourd'hui)

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site